projet44

Bien utiliser sa pompe à chaleur


Pour la pérennité de mon installation, je respecte les conseils suivants :


Les astuces pour une utilisation optimale de mon installation

Cas de la pompe à chaleur Air/Air
Vous piloterez votre installation pièce par pièce à partir du thermostat de vos consoles intérieures. Une commande est à votre disposition afin de régler cette température.
 
Autres cas - pompe à chaleur sur circuit de chauffage à eau
En règle générale, les pompes à chaleur sont équipées d’une régulation - appelée loi d’eau - faisant varier la température du circuit de chauffage en fonction de la température extérieure

Dans certains cas, on prend en compte la température ambiante pour optimiser le fonctionnement en tenant compte des apports gratuits (apports solaires, occupation, feu de cheminée, etc..). Le logement est alors équipé d’un appareil d’ambiance réglable.
 
Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre installateur afin qu’il vous présente les possibilités pour adapter le fonctionnement de votre installation à votre confort.
 
En hiver,
En cas d’absence, il est indispensable de mettre le système de chauffage en mode « hors gel » afin d’éviter une détérioration de l’installation. Chaque système est muni de ce type de réglage. En aucun cas l’installation ne doit être mise hors tension.
 
 

L'entretien de ma pompe à chaleur

L'entretien de votre pompe à chaleur assure à votre installation une durée de vie et des performances optimales.
Un mauvais entretien nuit au bon fonctionnement de votre pompe à chaleur et entraîne une hausse de votre consommation d'électricité et donc de votre facture !
 
Ce que je peux faire moi-même :
Dans le cas d'une pompe à chaleur aérothermique, la circulation de l'air autour de l'unité extérieure ne doit être entravée par aucun obstacle. Assurez-vous donc régulièrement qu'aucun débris ne vienne empêcher l'air de circuler normalement (pollen, feuilles, etc).
 
Pour les actions d’entretien courant, il est recommandé de demander conseil auprès de votre entreprise de maintenance ou de se référer à la notice du fabricant
 
Pour une pompe à chaleur Air/Air, les bouches d'insufflation et les unités à détente directe doivent être dépoussiérées et nettoyées périodiquement. Les filtres doivent être dépoussiérés régulièrement avec un aspirateur (idem pour les ventilo-convecteurs)
 
Dans le cas d'une pompe à chaleur géothermique, aucun entretien particulier n'est à assurer par vous-même.
 
Dans tous les cas, la souscription d'un contrat de maintenance est fortement recommandée.
 

Ce que je dois confier à un professionnel :

Le contrat de maintenance peut prendre la forme d’une visite annuelle où le professionnel fera :
  • un contrôle du bon fonctionnement de votre pompe à chaleur ;
  • un contrôle de la performance de votre installation ;
  • une vérification de l'étanchéité du circuit frigorifique ;
  • une vérification du degré de protection par rapport au gel de l’installation
  • un service de dépannage en cas de panne.

 

Bien utiliser sa pompe à chaleur

Les cinq raisons d’opter pour un contrat d’entretien :

  • Obligation Légale (contrôle une fois par an du circuit frigorifique)
  • Plus d'économie (rendement optimisé = + d'économie)
  • Longévité (du matériel bien entretenu dure plus longtemps)
  • Performance (une pompe à chaleur vérifiée régulièrement atténue les risques de panne)
  • Retour sur investissement optimisé (rendement optimisé = + d'économie = + de rentabilité)
 

Les éco-gestes pour consommer moins

Les gestes éco-citoyens permettent de préserver l'environnement, de lutter contre le réchauffement climatique, et d'intégrer les valeurs du développement durable.
 
Le chauffage représente un gros pourcentage de consommation d'énergie dans l'habitat. Avoir le réflexe de baisser le chauffage, c'est réduire sa facture, économiser l'énergie, et diminuer ses émissions de gaz à effet de serre !
 
Il est primordial d’adapter la température de son logement au confort attendu.19°C à 20 °C dans votre salle de séjour et 18°C dans la chambre sont des températures couramment rencontrées. Chaque degré supplémentaire augmente la consommation énergétique de 7 à 15 %.
 
Ayez le réflexe de baisser votre chauffage (mode réduit) lorsque vous aérez vos pièces, ou que vous partez de chez vous. Penser à utiliser le mode « hors gel » (ou mode vacances) pour une absence prolongée. Un système de programmation pourra le gérer d’une manière automatique.
 
Dans le cas d’une pompe à chaleur raccordée à un circuit de chauffage à eau chaude, utilisez le système de régulation intégré à votre PAC qui adaptera la température de votre chauffage en fonction de la température extérieure. Vous économiserez 10 à 25 % d'énergie, par rapport à un système de chauffage non régulé.