projet44

Captage au sol : la pompe à chaleur par géothermie



Captage au sol : la pompe à chaleur par géothermie

Le sol, une source d'énergie à température stable

Au-delà de plusieurs dizaines de centimètres, la température du sol varie peu d'une saison à l'autre. Elle est en effet peu influencée par l’air extérieur, même dans les régions froides, les couches supérieures agissant comme un isolant.
En revanche, le soleil et l’eau d’infiltration viennent accumuler de la chaleur dans les couches superficielles du sol.

Le captage horizontal est principalement destiné aux maisons individuelles.

Captage horizontal ou vertical : deux solutions pour prélever la chaleur dans le sol

Le principe de la pompe à chaleur géothermique est de prélever la chaleur à l'aide de capteurs enterrés dans le sol pour assurer le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire d'une habitation. Les émetteurs peuvent être un plancher chauffant et/ou rafraîchissant ou des radiateurs.
Ces capteurs sont constitués de boucles de tuyauterie parcourues par un fluide (frigorigène ou eau glycolée). En associant ces capteurs à une pompe à chaleur eau/eau, on peut alors amener cette énergie récupérée dans le sol à une température compatible avec une installation de chauffage.

Il existe 2 grandes familles de capteurs dans le sol : les capteurs horizontaux et les capteurs verticaux.
  • Le captage horizontal consiste à enterrer les capteurs à faible profondeur dans le jardin et à les faire recouvrir en serpentin une assez grande surface (1,5 à 2 fois la surface du logement à chauffer).
Captage au sol : la pompe à chaleur par géothermie

  • Le captage vertical se fait au moyen de deux sondes installées très profondément dans le sol (forage). C'est de l'eau glycolée qui circule (en circuit fermé) dans les tubes qui constituent les sondes.
Captage au sol : la pompe à chaleur par géothermie

La géothermie assistée par Pompe à chaleur - source AFPG membre de l'AFPAC


Captage au sol : la pompe à chaleur par géothermie

Règles de l’art et démarches pour les forages

Le forage est soumis à des règles et obligations que le BRGM* vous résume
  • Les étapes de la procédure pour la réalisation d’un forage
  • Les exigences réglementaires lors de la réalisation d’un forage
  • Abandon et comblement d’un forage.
Pour consulter ces informations : : sigessn.brgm.fr

* BRGM, Bureau de Recherches Géologiques et Minières - membre de l'AFPAC.