Actus Pro

Le rôle de la Pompe à Chaleur reconnu par l'ADEME dans la maîtrise du "coût des énergies renouvelables en France"



L'ADEME a publié en 2016 une étude sur le "coût des énergies renouvelables en France". En voici quelques extraits, le document étant à votre disposition.

« Chez les particuliers, les solutions de pompes à chaleur air/eau sont relativement compétitives avec des coûts de revient situés entre 116 et 137 €/MWh. »

En France, la production des pompes à chaleur individuelles a dépassé les 1,7 Mtep en 2015 (la production au niveau européen était de 8 Mtep en 2014).

Cette filière est dans une phase de croissance en France (notamment en raison des nouvelles réglementations thermiques) et dans le monde et des gisements très importants, sont encore inexploités.

En France, les objectifs de développement de la PPE en termes de production sont compris entre 2,3 Mtep et 2,6 Mtep à l’horizon 2023 pour l’ensemble des pompes à chaleur (individuelles et collectives)18. À l’échelle européenne, EurObserv’ER prévoyait en 2015 une production de 12,7 Mtep pour 2020, soit un taux de croissance moyen prévu pour la filière pompes àchaleur d’environ 8 % par an sur la période 2014 à 2020.

En France, le coût total de production de la filière pompes à chaleur individuelles est estimé entre 106 €/MWh et 157 €/MWh pour les PAC aérothermique (air/eau), et entre 107 €/MWh et 168 €/MWh pour les PAC géothermiques (eau/eau).

Cette plage de variation s’explique notamment par le coût d’investissement des différentes technologies, la ressource du site et le productible, et le taux d’actualisation. Le graphique repris en page 27 représente les coûts en fonction de ces variables (l’ensemble des hypothèses choisies peuvent être consultées dans ce tableau).

La filière des pompes à chaleur individuelles est une technologie maîtrisée qui peut être déployée à très grande échelle.

Le potentiel d’innovation existe sur certains segments de la chaîne de valeur des projets. Avec le développement de la filière et la recherche industrielle pour augmenter les performances énergétiques, les coûts devraient baisser.»


 

ademe_couts_energies_renouvelables_en_france_edition_2016.pdf ADEME_couts_energies_renouvelables_en_france_edition_2016.pdf  (1.82 Mo)