Actus Pro

La PAC dans la presse web


Etude QuelleEnergie.fr : l’évolution du marché des pompes à chaleur


De nos jours, un propriétaire sur trois est équipé d’un dispositif fonctionnant à l’énergie renouvelable.

La pompe à chaleur s’est révélée être parmi le top 3 des dispositifs écologiques favoris des français (selon le baromètre « Les Français et les énergies renouvelables », publié le 1er février par l’association Qualit’EnR). QuelleEnergie.fr vous présente son étude sur l’évolution constante du marché des pompes à chaleur en 2017 et les perspectives pour l’année 2018.

Vous pouvez bénéficier d’une prime énergie pour financer l’installation d’une pompe à chaleur ou d’un poêle.

Un marché dynamique pour plusieurs raisons

Les Français sont favorables et agissent de plus en plus dans le sens de la transition énergétique. Aussi bien du coté des ménages que des groupes d’entreprises, la prise de conscience est générale sur la nécessité de préserver les ressources énergétiques.

 

Nous nous intéressons dans cet article au marché des pompes à chaleurun marché en plein essor qui suit une croissance positive depuis quelques années.

 

La France est aujourd’hui le 1e marché européen de pompe à chaleur. Ce marché englobe les pompes à chaleur type aérothermique, géothermique et hybrides ainsi que le chauffe-eau-thermodynamique.

 

Ci dessous les chiffres de la filière PAC , en France en 2017.

La PAC dans la presse web

L’évolution du marché en détails

La PAC dans la presse web

Le dynamisme du marché des PAC se justifie par la reprise du secteur mais aussi par la meilleure communication concernant les travaux de rénovation énergétique et la promotion des CEE.  Aujourd’hui c’est 2 millions de logements et bureaux qui sont équipés d’une PAC, 5000 installateurs qualifiés et certifiés Quali’Pac.
 

En construction neuve et en rénovation, la PAC se place en 3e position des systèmes d’énergies renouvelables juste après l’insert bois et le poêle à bois. Si les pompes à chaleur air/air et air/eau se portent bien sur le marché, ce n’est pas totalement le cas pour la pompe à chaleur géothermique dont la vente est très ralentie depuis deux ans.
 

 Selon une étude Obser-ER, le déclin de la filière se traduit par une baisse des fabricants sur le marché, une baisse globale de la demande clients, et de moins en moins d’installateurs (notion de cercle vicieux).
 

De manière générale le marché européen des PAC suit une bonne croissance, et cela se reflète en France. Les prévisions prometteuses de l’association européenne (EHPA) sont de 1,3 million d’unités en 2018 et de 1,5 million d’unités en 2019 (échelle Europe).
 

Ci-dessous, un tableau récapitulatif de l’évolution des ventes de PAC en France, pour les années 2016 et 2017.


Pour l’année 2018, les professionnels du secteur anticipent une hausse d’environ 5% du marché global des pompes à chaleur. Le marché va continuer à croître positivement mais de façon plus régulière.  Au-delà de cet horizon, le marché sera dessiné par la réglementation environnementale à venir.
 

La pompe à chaleur est certes un système écologique mais dans un contexte général de transition énergétique, l’enjeu écologique est de réduire davantage l’impact carbone de la filière. L’emploi des fluides frigorigènes nécessaires au fonctionnement des PAC est remis en question.
 

 « La F-Gas 517/2014 est un règlement européen visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour atteindre cet objectif, il fixe des limites quantitatives aux fluides fluorés, utilisés dans les PAC. Deux pistes se développent : la réduction de la quantité de fluide utilisée, et la recherche de fluides de substitution. » (Source: Rapport 2017 Quali’Pac).
 

 Les produits vont donc évoluer sur le plan R&D afin de diversifier et d’accroître le marché des PAC. Les industriels affirment que les qualifications ont permis de rendre le marché de la PAC plus fiable, en éliminant les professionnels aux pratiques douteuses.


QuelleEnergie.fr

Retrouvez l'ensemble de l'article sur QuelleEnergie.fr

Quelle Energie est un service internet de conseil en économies d’énergie. Fondée en 2008 par Antoine Chatelain et Julien Lestavel, deux ingénieurs centraliens, la société aide les propriétaires de maison et d’appartement à investir sereinement dans des travaux d’économies d’énergie (isolation, chauffage, solaire, chauffe-eau).