projet44

La PAC : contexte énergétique et bénéfices environnementaux


Fin 2015, le parc installé de pompes à chaleur dans le résidentiel individuel était estimé à 1 900 000 unités dont 260.000 CET (chauffe-eau thermodynamique).


Poids de la Filière de la Pompe à Chaleur

Impact environnemental des Pompes à Chaleur :

  • Pour une production de chaleur annuelle de 1.720 kilotonnes (kTep) d'équivalent pétrole économisé ;

  • 20 TWh de contribution EnR ;

  • et 5 Mtonnes de CO2 évitées

La Programmation Pluriannuelle des Investissements de production de chaleur fixe des objectifs de développement ambitieux, avec un parc installé de pompes à chaleur en 2012 de 1.245.000 logements et de 2.000.000 de logements en 2020.

Un avenir énergétique incertain

Fluctuations financières sur les énergies fossiles ; débats contradictoires sur les réserves disponibles ou exploitables ; bouleversements liés au réchauffement climatique ; lutte contre les émissions de CO2; hésitations et retards sur les nouvelles énergies de substitution : toutes ces incertitudes pèsent sur notre avenir énergétique.

Le saviez-vous ?

Le secteur du bâtiment représente le 2ème poste émetteur de CO2. Face à ce constat, l’État français s’est engagé à utiliser 23% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020 et à diviser par 4 les gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

La PAC, une solution performante et respectueuse de l’environnement

En utilisant l’énergie gratuite, disponible dans l’environnement, les pompes à chaleur permettent de limiter le recours aux énergies traditionnelles et les émissions de certains polluants ayant un impact important sur l’effet de serre. 1kWh de chaleur produit par le biais d’une pompe à chaleur génère environ 4 fois moins de CO2 qu’1 kWh de chaleur produit par une chaudière combustible ! De plus, pour le même confort, une pompe à chaleur peut faire chuter considérablement les émissions de certains autres polluants (Nox et SO2 notamment).

La PAC, une solution qui valorise les énergies renouvelables

Chaque jour, l’énergie naturelle (soleil, vent, précipitations) est stockée dans le sol sous nos pieds, dans l’eau des nappes, dans l’air qui nous entoure. Récupérer cette énergie gratuite et inépuisable et la valoriser pour pouvoir l’utiliser dans les installations de chauffage est aujourd’hui possible grâce aux pompes à chaleur. Pour 1 kWh consommé, ce sont environ 4 kWh d’énergie renouvelable et gratuite qui sont ainsi récupérés de notre environnement (c’est aussi ce que l’on appelle le coefficient de performance, ou COP).

PAC et énergie électrique

L’un des atouts majeurs des pompes à chaleur réside dans leur faible consommation d’énergie électrique au regard de l’énergie.