connexion

Comment ça marche ?

Le fonctionnement de la pompe à chaleur étape par étape

Les calories présentes dans l’air, le sol et l’eau souterraine sont une énergie toujours disponible, gratuite et sans cesse renouvelée grâce au rayonnement solaire, aux vents et aux précipitations.

La pompe à chaleur permet de prélever cette chaleur omniprésente et de l’amener à un niveau de température plus élevé dans les logements afin de les chauffer.

Une pompe à chaleur se compose de 4 éléments principaux :

  • Un compresseur,
  • Un échangeur pour capter l’énergie à l’extérieur (évaporateur),
  • Un deuxième échangeur pour la restituer à l’intérieur (condenseur),
  • Un détendeur.

En résumé, la pompe à chaleur sert donc à :

  • Récupérer de l’énergie dans le milieu extérieur (sol / eau / air) grâce à l’évaporateur ;
  • Faire monter le niveau de température de cette énergie thermique, via le compresseur ;
  • Transférer cette énergie au bon niveau de température au milieu intérieur que l’on souhaite chauffer. 

La pompe à chaleur est donc une solution performante pour capter et produire de la chaleur à partir de l’énergie gratuite puisée dans l’environnement. L'air (aérothermie), l'eau ou encore le sol (géothermie) emmagasinent ainsi une grande quantité de chaleur, inépuisable et propre, sans cesse renouvelée par le soleil, le vent et les précipitations.

 

Le saviez-vous ?
La pompe à chaleur est un système réversible capable de produire de la chaleur, mais aussi de rafraîchir votre logement en été et de fournir l’eau chaude sanitaire pour toute votre maisonnée!

 

Les PAC, source d’économies

Ainsi, la pompe à chaleur permet de couvrir 100% des besoins de chauffage d’un logement en consommant seulement 30% d’énergie électrique, les 70% restants étant puisés dans l’environnement tout en le préservant (ces chiffres peuvent varier suivant le matériel, la source d’énergie extérieure – air, eau ou sol – et les conditions de fonctionnement).


PAC et COP

Le Coefficient de Performance ou COP caractérise la capacité de l’appareil à restituer de la chaleur et permet de comparer les performances des appareils entre eux sous des conditions d’essais identiques car normalisés (EN14511).

Le COP d’une machine correspond au rapport entre l’énergie thermique utile restituée pour le chauffage (Q2) et l’énergie électrique nécessaire pour faire fonctionner la pompe à chaleur (W). C’est l’équivalent d’un rendement, mais appliqué à une pompe à chaleur.

D’où l’équation : COP = Q2/ W

Un COP égal à 4 signifie que l’énergie thermique utile restituée pour le chauffage est 4 fois supérieure à l’énergie électrique consommée et donc facturée.